Web sécurité

Harcèlement sur votre compte Facebook

Harcèlement ou attaques sur votre compte Facebook, voici quelques conseils.

 

harcelement sur votre compte facebook

Le harcèlement ou les attaques de personnes par le Web et les réseaux sociaux est “ »malheureusement un phénomène, qui prend de l’ampleur, tout comme le fishing “sexuel”. Cela s’appelle dans le jargon du Web, le cyber-harcèlement.

Il faut donc faire preuve d’une grande prudence te du bon sens pour limiter les attaques. Nous sommes tous concernés à partir du moment ou nous utilisons les réseaux sociaux.

Facebook, vous permet d’ajuster vos paramètres de confidentialité et il important de prendre du temps pour se faire. Cela doit se faire pour chacune de vos pages, quelles soient personnelles ou professionnelles. Il en est de même quand vous vous inscrivez dans des groupes privées. Ne donnez pas accès à toutes vos données, vous ne connaissez pas les personnes qui “gèrent” ce type de groupes, elles peuvent derrière une jolie façade être mal intentionnées.

N’hésitez pas à revenir régulièrement sur vos paramètres de sécurité / confidentialités afin de vérifier que les options Facebook, n’ont pas évolué, c’est souvent le cas.

Si vous donnez l’autorisation à vos enfants d’ouvrir une page Facebook, faites arriver sur votre messagerie personnel tous les messages qu’ils reçoivent. Restez l’administrateur de la page et uniquement vous. Ne donnez pas l’administration la page à votre enfant, de ce fait vous pouvez contrôler ce qui s’y passe et si des individus non désirés souhaitent s’inviter vous pourrez toujours les bloquer et le signaler à Facebook.

N’acceptez pas les invitations de personnes inconnues ou indésirables. Vous avez régulièrement des profils qui vous invitent alors que vous ne les connaissez pas. Souvent des femmes en général avec une photo de profil attirante ou limite subjective. Cliquez sur le nom de la personne pour arriver sur sa page, à partir du moment ou vous voyez des incohérences dans la partie gauche du profil, travaille en France te habite dans un autre pays, c’est déjà louche. Si la photo de profil est l’unique photo, vous pouvez être certains que c’est une personne malveillante, rejetez l’invitation et bloquez la personne. Messieurs, “pensez avec votre cerveau”, pourquoi une jolie fille qui ne vous connait ni d’Eve ni d’Adam soudainement viendrait vous “draguer” en direct sur le Web. Surtout n’acceptez pas de dialoguer avec ce type de personne en message privée, vous risqueriez de très vite tomber dans un piège et vous faire soutirer de l’argent.

Normalement Facebook demande d’utiliser ses vrais prénom et nom lors de la création d’un compte et désactive les faux profils qui lui sont signalés, mais c’est surtout à vous de décider qui fait partie de votre réseau et accède à votre profil.

Il est donc dans votre intérêt et celui de vos enfants de supprimer et même bloquer toute personne qui a un comportement abusif et signalez-la.

Enfin, sachez que les personnes pratiquant ce type de harcèlement ou d’attaques n’attendent qu’une seule chose de votre part: une réaction.

Ne répondez pas ni publiquement, ni en privé, bloquez et signalez systématiquement les messages.

Nous pourrions écrire de long chapitres sur le sujet et je vous recommande et encourage à prendre les mesures nécessaires,d’un point de vue juridique s’il le faut, si vous ou surtout vos enfants rencontrez ce type de harcèlement.

Que faire si un courrier électronique exige votre mot de passe Facebook?

Il est tout simplement préférable d’ignorer ce message ( ainsi que les pièces jointes) et surtout de ne pas y répondre. Celui-ci est probablement mal intentionné et frauduleux, même si l’adresse de messagerie de l’émetteur contient le mot “Facebook” il s’agit sûrement d’une fausse adresse.

Facebook, ne vous demandera jamais votre mot de passe par email et cela est valable sur tous les sites sérieux. En règle général, il est fortement déconseillé de communiquer vos informations de connexion à qui que ce soit sauf personnes de confiance si vous le jugez utile.

De même, certains messages sont de faux rapports d’utilisation abusive du site ou des faux avertissements indiquant que votre compte sera suspendu si vous ne procédez pas à une action immédiate etc.. Ne répondez jamais et ne donnez pas vos identifiants, ils sont personnels.

Si vous souhaitez vérifier la véracité de l’émetteur; vérifiez le lien “ vous désabonnez” en bas du message, permettant de vous désinscrire. Celui-ci doit commencer par “www.facebook.com” Survolez le lien avec la souris dans le navigateur Web ou copiez-le dans le bloc notes pour effectuer cette vérification.

Dans tous les cas, si Facebook souhaite effectuer une vérification, vous serez contacté par message mais surtout en plus par le biais du numéro de téléphone que vous avez laissé au moment de votre inscription.

 

Conclusion :

Tous les réseaux sociaux acceptant les signalements traitent ceux-ci de manière confidentielle. Les sites peuvent prendre des mesures en conséquence, comme l’envoi d’avertissements, la suppression d’un compte ou l’exclusion définitive du réseau. Faites donc les choses dans les règles de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *